Vous êtes içi : Accueil » Edito » Terminé les placements, je n’ai plus de blé et mon isf monte en 2013

Terminé les placements, je n’ai plus de blé et mon isf monte en 2013

placement

placement et fiscalité

 

Avez-vous vu la hausse des impôts en France et la sécheresse aux USA?

La sécheresse fait rage aux USA et les cours du blé s’envolent. En France, on redécouvre les joies de la fiscalité grimpante, j’ai peur que les propriétaires parisiens dont l’immobilier a flambé ces dernières années voient leurs ISF décoller sous François Hollande…

Accrochez-vous pour vite partir en bord de mer, il est encore temps pour profiter de vos économies : la rentrée va être difficile!

On se marche sur la tête entre notre ministre du recul productif qui se prend les pieds dès le départ avec le cas Peugeot, il faut un ex premier ministre « François Fillon » pour retrouver du bon sens politique et ne pas chercher le bouc émissaire « les mauvais patrons capitalistes »… Incroyable, c’est le mot.

Rassurez-vous, je n’ai pas décidé de vous « pourrir » vos congés, je veux juste vous rappeler  que rien n’est résolu sur les marchés financiers et encore plus pour faire redémarrer l’économie mondiale.

Revenons sur mes moutons, la sécheresse aux USA puis la hausse « massive » de l’ISF 2013 en France.

Je n’ai plus de blé au propre comme au figuré pour l’été :

Tout se passe aux USA où la sécheresse est entrain de sévir. J’ai l’impression que souvent quand une crise est bien là, elle en attire d’autres : ici, c’est le climat qui fait des siennes.

Si j’osais, je pourrais parler de l’histoire française : si je me souviens bien une autrichienne avait été comment dire, je n’ose le dire… aujourd’hui ce serait « mélanchonnée » par un peuple français qui avait faim : les cours du blé s’étaient envolés et le pain était devenu hors de prix. Notre reine en 1789 se baignait parait-il dans du lait pendant que le peuple n’en pouvait plus.

Je m’emballe, je sais mais n’oubliez jamais l’histoire, c’est d’ailleurs pour cela que j’insiste autant sur l’or (je ne suis pas le seul, des banquiers suisses connus discrètement ou pas poussent leurs gros clients à vite aller acheter de l’or, un petit coup de google, vous allez vous régaler).

Revenons à nos épis de blé, j’ai trouvé que l’article du Monde du 20 juillet 2012 résumait bien la situation :

« Vendredi 20 juillet, le contrat de référence du boisseau de maïs (environ 25 kg) a cassé le seuil des 8 dollars, des prix supérieurs à 10 dollars étant désormais évoqués par les spécialistes. De son côté, le contrat de blé s’aventurait à 9,38 dollars, tandis que le soja décrochait un record historique, à 17,77 dollars.

« Face aux conditions climatiques extrêmes, plusieurs banques ont revu à la hausse récemment les objectifs de prix pour la campagne 2012/2013″, ajoutait le courtier français Agritel.

Le cas du maïs est symptomatique, puisqu’il s’agit de la céréale la plus échangée. C’est « sans doute la situation la plus grave depuis vingt-cinq ans », a affirmé, mercredi, le secrétaire à l’agriculture, Tom Vilsack, après avoir rencontré le président Barack Obama pour évoquer cette crise. Selon le service météorologique américain (NOAA), la sécheresse pourrait se poursuivre jusqu’au mois d’octobre. »

Les cours s’envolent. Je déjeunais  récemment avec une société de gestion française spécialisée sur l’énergie et les matières premières  Prim Finance, nous discutions d’un de leurs fonds OPCVM, celui-ci a connu  deux derniers mois avec plus de 20% de hausse.

Moralité, avant de courir à vouloir espérer un retour de la hausse des actions européennes, je pense qu’il va falloir chercher ailleurs mais, vraiment ailleurs pour trouver du rendement.

Quand je parle d’autre chose : je veux parler de dur, du solide car à la vue de la crise en Espagne : il va falloir se réveiller. Si on parle des jeunes indignés, je crois qu’il va falloir regarder du côté des retraités espagnols : leurs retraites va continuer à baisser à l’image de leurs pouvoirs d’achat.

Je suis tombé sur cet article d’avril 2012 du nouvel observateur (le problème ne date pas d’aujourd’hui) :

« Il n’y a pas d’argent pour payer les services publics :

Lors de sa campagne électorale, à l’automne dernier, Mariano Rajoy avait promis de maintenir, malgré la crise, le pouvoir d’achat des retraités. Aujourd’hui au pouvoir, le chef du gouvernement conservateur se voit contraint de « demander un effort » à ses concitoyens, car, avance-t-il, « il n’y a pas d’argent pour payer les services publics ».

« L’Espagne est le deuxième consommateur mondial de médicaments », avance de son côté la ministre de la Santé Ana Mato. L’an dernier, 3.700 tonnes de médicaments, périmés ou non-utilisés, y ont été détruits.

Bref, les retraités sont directement visés. Mais les actifs ne sont pas épargnés non plus : eux, qui jusqu’ici, payaient 40% du prix des médicaments, régleront désormais jusqu’à 60% de la facture, selon leur situation financière. »

Donc le blé va finir par manquer au propre comme au figuré. Retour vers la France avec les bons plans « fiscaux » de François Hollande.

Ouvrez votre porte monnaie à la rentrée la fiscalité va flambée et l’isf 2013 s’envoler sour François Hollande :

Je me suis penché sur un joli croquis réalisé le 20 juillet 2012 par le monde dans la rubrique « économie » sur la hausse de l’isf 2013.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne soyez pas riche en France car sinon c’est +143% sur votre ISF en 2013, je crois que vous allez devoir acheter un stock de napoléon or, francs suisses or (très porteurs également :-)) ou de lingots pour lutter contre l’ »inflation fiscale ».

Là, j’avoue le gouvernement de François Hollande a frappé fort, très fort, vous rajoutez l’abattement sur les succession qui passent en gros de 150000 euros à 100000 euros. Je crois que tout le monde va y passer.

Mais pourquoi tant de taxes sous François Hollande?

J’ai le regret de vous informer que c’est soit nous suivons la ligne de l’Allemagne soit nos intérêts d’emprunt vont devenir insoutenables en France, vous savez un peu comme le pauvre ménage américain qui avait acheter sa maison à taux variable en 2008.

Il a été plumé, cette fois, c’est le contribuable français qui va passer à la caisse.

Pendant ce temps, le scandale du Libor sort dans la presse anglo-saxonne et fait tache en France : il semblerait que des banques françaises comme la Société Générale soit dans le collimateur des autorités.

La semaine dernière, je vous parlais d’une nouvelle faillite financière aux USA : cliquez ici

Le contribuable est malheureusement également entrain de payer les excés des banques et à l’image de l’Espagne, les contribuables ne sont pas tous convaincus par la rigueur et le renflouement des banques…

Les conséquences niveau placement sont également lourdes dans le secteur de l’asset management avec de nombreux plans de restructuration : saviez-vous par exemple qu’une grande banque française délocalisée sa plateforme IT de Paris vers l’Espagne pour réduire ces coûts.

J’avoue que ca me laisse rêveur dans ma quête d’un placement, pas vous sur le blog gestion de patrimoine?

Et les marchés financiers durant la semaine passée?

Selon le revenu.com : « Malgré une dernière séance chahutée avec le retour des craintes sur la situation en Espagne, le CAC 40 parvient à s’offrir un gain hebdomadaire de 0,41% à 3.194 points.La semaine a été marquée par de nombreuses publications d’entreprises et d’indicateurs de conjonctures de part et d’autre de l’Atlantique…

Si les statistiques se sont avérées globalement décevantes aux Etats-Unis, elles ont relancé les attentes de nouveau soutien monétaire de la part de la Fed. Ben Bernanke qui s’exprimait pendant deux jours devant le Congrès a d’ailleurs une nouvelle fois affirmé que la banque centrale américaine était prête à faire davantage pour soutenir l’économie en cas de besoin, sans toutefois donner d’indications claires sur un éventuel QE3. Sur le front des entreprises, le secteur technologique a soutenu la tendance après les publications assez solides d’Intel, d’IBM ou encore de Google. Dans l’hexagone, les publications d’Ubisoft, de Publicis, de Remy Cointreau ou encore de Hermès International ont été saluées. A l’inverse, Alcatel-Lucent a une nouvelle fois déçu. »

Les statistiques sont toujours autant en dents de scie, on constate néanmoins que l’Allemagne donne des signes de faiblesse et que les USA surfent entre le bon et le mauvais en pleine période électorale. Le point positif reste surtout sur les bilans trimestriels des entreprises : ce n’est pas catastrophiques, à l’image des grosses entreprises US comme google, les chiffres restent solides.

Que conclure?

Je crois que l’on ne peut pas imaginer que la rentrée ne va pas être compliquée pour faire de la gestion de patrimoine. Pour l’instant, sur les marchés, c’est un peu la pause estivale. Tout va dépendre des annonces sur la dette en Europe et on doit continuer à surveiller le ralentissement des pays émergents dans un environnement volatile.

Le risque en France en tout cas est plus aujourd’hui sur la hausse des impôts que l’envolée des marchés. N’oubliez  pas de surveiller les taux d’emprunt à 10 ans français  et en parallèle les taux à 10 ans en Espagne et en Italie.

Bonne semaine!

Internaute, épargnant curieux mais zappeur, ne prenez pas la fuite dès la première page!

Curieux, audacieux, en quête de conseils gratuits sur la gestion de patrimoine ou de votre patrimoine?

En  vous abonnant à la newsletter, je vous offre un ebook pour  vous aider à mieux comprendre vos placements et gérer votre patrimoine durant la crise!

Cyril JARNIAS

 

A propos de cyril jarnias

Cyril Jarnias est expert en gestion de patrimoine. Son objectif est de vous aider à mieux comprendre et gérer votre patrimoine. Gestion de patrimoine . (Placement, Assurance-vie, immobilier...). Vous pouvez reprendre ses articles pour vos sites : pour cela,vous devez juste reprendre ces quelques lignes.

2 Commentaires

  1. rendez vous défiscalisation

    Merci cet article pertinent Cyril , attention à la rentrée à hydrocution fiscale !
    Et bravo pour le succès de ton blog :-)

Laissez un commentaire

Go Top

Connexion

S'Inscrire | Mot de Passe oublié ?

Attendez! Vous pouvez bénéficier de plus de 500 articles, et conseils gratuits d’un conseiller en gestion de patrimoine!!

Vous pouvez vous inscrire à la Newsletter du Blog de Gestion de Patrimoine Cyril Jarnias et ainsi bénéficier de:

  • Plus de 500 articles gratuits pour vous aider à Booster votre patrimoine
  • Des outils interactifs et eBook gratuit pour apprendre
  • Une communauté grandissante
Fermer cette Fenêtre

Une question?

JE vous réponds GRATUITEMENT tous les samedis dans "Ma Vidéo pour Booster Votre Patrimoine"!

Posez Votre question